Bailleurs de fonds

Les bailleurs de fonds, par leur assistance technique et financière, représentent un atout majeur pour FAES dans la réalisation de sa mission. La plupart des programmes de développement mis en œuvre par l’institution sont en effet financés à partir des ressources provenant de ces institutions internationales. Ces programmes dans lesquels s’inscrivent les multiples interventions du FAES au bénéfice des populations défavorisées sont négociées dans le cadre d’accord entre ces bailleurs de fonds et l’Etat haïtien, par l’entremise du Ministère de l’Economie et des Finances et d’autres instances étatiques concernées.

 

 

Collectivités Territoriales

Les élus locaux (mairies, Asecs, Casecs) représentent les partenaires privilégiés de FAES en tant qu’acteurs principaux de la décentralisation et du développement local. Leur objectif de gestion des collectivités locales les invite à être attentifs aux organismes de la société civile, en particulier, aux membres des communautés dont ils doivent s’assurer de l’identification et de la satisfaction des besoins.

FAES repose la durabilité de ses actions sur l’amélioration de la capacité de ces élus à piloter le processus de développement enclenché par ses interventions moyennant un appui au renforcement des structures dont ils assurent la gestion.

Ministères Sectoriels

Chaque ministère sectoriel apporte son appui à une meilleure gestion des projets financés en veillant à ce que les normes définies soient respectées.Dès lors, qu’il s’agisse du Ministère de l’Education ou de l’Agriculture, ces instances se doivent d’assurer un suivi de conformité des interventions avec la politique du gouvernement en matière d’éducation ou de développement agricole durable.
Par ailleurs, FAES se conforme aux directives précises du Ministère de la Planification ou des Collectivités Territoriales quant aux actions à entreprendre dans le champ de la décentralisation et du développement local.

 

Prestataires de services

Les opérateurs prestataires de services (OPS), partenaires d’un autre type, représentent les bras d’exécution de FAES. Notre institution compte sur leur expertise afin de renforcer les capacités des communautés ciblées en : planification, exécution, suivi évaluation et prise en charge de projets tant sociaux qu’économiques.
Le succès d’une intervention dépend de leur compétence et de leur engagement au service d’une communauté. Ils peuvent être un individu, un bureau d’études, une firme d’exécution, une organisation non gouvernementale, etc.

Organisations Communautaires

Les membres d’organisations communautaires de base ou des communautés elles-mêmes sont considérés comme de véritables partenaires de développement sur lesquels, FAES mise beaucoup dans la gestion du cycle des projets et autres interventions qu’il finance. Ils mettent à disposition de la communauté leur fine connaissance de leur milieu, leur savoir-faire, leurs ressources (la terre, la main d’œuvre par ex.) et leur volonté de participer aux initiatives de développement dans leur zone.

Leur apport compense parfois certaine insuffisance dans la capacité de gestion qui, somme toute, interpelle le FAES et lui permet d’orienter ses activités d’accompagnement.