Le Fonds d’Assistance Économique et Sociale a procédé à la remise des clés de deux cents quarante-deux maisons aux habitants de Terrier-Rouge le vendredi 13 octobre 2017. La cérémonie s’est déroulée en présence du DG du FAES, M. Charles Ernest Chatelier, de la ministre des Affaires Sociales et du Travail, Mme Stéphanie Auguste, du directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth et des élus de la commune.

Le FAES a remis les clés des maisons aux bénéficiaires de Terrier-Rouge le vendredi 13 octobre dernier. La construction de ces unités de logements sociaux a été financée par la BID et l’USAID à hauteur de 75% à travers le programme SPISH du FAES et a couté plus de 3 millions dollars américains. Le projet de construction de ce village a duré environ vingt-quatre mois.

Dans le souci d’offrir un habitat décent et sécuritaire aux riverains de Terrier-Rouge, Food for the Poor, organisme d’exécution du projet, s’est tenu de respecter les normes parasismiques et para cycloniques. Le FAES de son côté, satisfait après la supervision du travail fourni, l’a inauguré en 2016. L’Entreprise publique de Promotion des Logements sociaux (EPPLS), autre partenaire dans ce projet, en a assuré la maintenance et le suivi. Un an après son inauguration, le FAES a remis les clés aux bénéficiaires.

Chaque maison est construite sur une surface de quarante-deux mètres carrés avec une salle de séjour, deux chambres à coucher, une toilette moderne, une cuisine et une galerie. L’électricité vingt-quatre heures par jour est assurée par le réseau EDH et les panneaux solaires installés sur le toit. L’alimentation en eau se fera à l’aide d’un réservoir placé à l’est de l’entrée principale. Le service voirie s’occupera de l’assainisement du village.

D’après le contrat préétabli entre les deux parties, les bénéficiaires devront payer un frais mensuel de deux mille gourdes sur une période de cinq ans. Après quoi, ces derniers en deviendront les propriétaires légaux.